1873924467

Genève – Cornavin

LancyPontRouge

Lancy – Pont-Rouge

Carouge - Bachet - CEVA PLUS, bien plus qu'une ligne

Carouge – Bachet

© test2

Champel – Hôpital

Nouvelle comédie Genève - CEVA PLUS, Bien plus qu'une ligne

Genève – Eaux-Vives

Chene-Bourg-image-aerienne-concours-urba

Chêne-Bourg

Annemasse espace urbain - CEVA PLUS, bien plus qu'une ligne

Annemasse

Afficher le site
Ligne Ceva
picto_ligne
CarteReseauCEVAPLUS_une1-768x330-new
train

A l’horizon 2030, l’agglomération du Grand Genève, répartie sur deux cantons suisses et deux départements de la région Rhône-Alpes (France) abritera près d’un million d’habitants. Les habitudes de déplacement vont connaître plusieurs changements lorsque le RER franco-valdo-genevois sera mis en service, une fois les travaux de la jonction ferroviaire CEVA achevés.

LEMAN EXPRESS en un seul clic
+ de liberté

Annemasse-Cornavin
+ Nouvelle ligne 61

+ de mobilité

Les 16 kilomètres de rails actuellement en construction qui relieront la gare de Genève – Cornavin et celle d’Annemasse représentent bien plus qu’une voie de chemin de fer. La réalisation de CEVA permettra la mise en service de LEMAN Express, soit 230 km de ligne reliant 45 gares suisses et françaises, dans un rayon de 60 kilomètres autour de Genève et Annemasse. Dès sa mise en service, LEMAN Express constituera l’épine dorsale du réseau de transports publics du Grand Genève et signera l’avènement de l’agglomération ferroviaire: le passage à une nouvelle échelle d’infrastructure de transport urbain pour Genève: le train. Ainsi, à l’instar de Zurich ou Berlin, Genève sera doté d’un réseau ferroviaire urbain permettant de desservir les pôles stratégiques de son territoire en un temps record: bassins d’emplois, quartiers d’habitations, hôpitaux, institutions culturelles et sociales.

Les trains LEMAN Express circuleront en site propre à une cadence élevée et permettront ainsi d’augmenter considérablement l’offre en transports publics. Développé dans une logique de complémentarité avec les réseaux routiers, de transports publics urbains et de mobilité douce, LEMAN Express permettra de désengorger ces réseaux, aujourd’hui saturés par l’augmentation du trafic et l’accroissement des besoins de mobilité.

LEMAN Express présentera 4 fonctions complémentaires permettant autant d’usages différenciés: au cœur de Genève, il fonctionnera comme un métro – la plus grande partie de son tracé est en sous-sol – et les 7 stations entre Cornavin et Annemasse seront directement connectées au réseau de surface des transports publics et aux aménagements de mobilité douce; chaque station sera ainsi équipée d’une vélo station permettant de garer son vélo en toute sécurité. Train périurbain il permettra par exemple de se rendre rapidement de son domicile à son lieu de travail, de la périphérie vers le centre. LEMAN Express et les P+R seront en interface directe, permettant ainsi un transfert optimisé de la voiture vers le train. Train régional, il favorisera les déplacement d’une ville à l’autre, de Lausanne à Annecy par exemple. LEMAN Express renforcera la capacité de transport des réseaux nationaux, en Suisse et en France, en augmentant les fréquences en lien avec les grandes lignes, vers Berne et vers Paris, par trains Grandes lignes des CFF et par le TGV. C’est enfin un accélérateur de la mobilité internationale vers l’aéroport de Cointrin, que ce soit depuis les centres urbains de Suisse romande, de l’Ain et de la Haute-Savoie, ou depuis la périphérie des villes.

Aujourd’hui

15’000 voyageurs empruntent quotidiennement les lignes transfrontalières de train et de bus entre la Suisse et la France. Chaque jour, quelque 50’000 pendulaires empruntent les lignes CFF entre Lausanne et Genève. On dénombre aujourd’hui 550’000 déplacements quotidiens aux frontières du canton de Genève… dont seulement 16% sont effectués en transports publics. A l’horizon 2030, ces chiffres vont augmenter sensiblement avec l’accroissement de la population dans le Grand Genève.

Demain

Avec LEMAN Express, les habitudes de déplacement vont évoluer de manière importante. L’axe Coppet-Annemasse offrira une qualité de desserte ferroviaire inconnue à ce jour dans l’agglomération. Le réseau urbain de bus et de trams va connaître un redéploiement afin d’une part d’assurer une accessibilité optimale aux stations et d’autre part afin d’irriguer le territoire genevois en complémentarité avec LEMAN Express.

Le cœur de l’agglomération sera desservi par un train toutes les 10 minutes, 7 jours sur 7. Aux heures de pointe, Genève sera reliée toutes les 10 minutes à Versoix, Coppet et Annemasse. Thonon, Evian, St-Gervais, Cluses et Annecy profiteront d’une desserte à la demi-heure. On pourra se rendre à Bellegarde toutes les heures et un train circulera toutes les 30 minutes entre La Plaine et Genève.

De plus, deux liaisons RegioExpress (RE) circuleront chaque heure entre Lausanne, la Côte vaudoise, Genève et Annemasse.

 

Genève – Cornavin Lancy – Pont-Rouge Carouge – Bachet Champel – Hôpital Genève – Eaux-Vives Chêne-Bourg Annemasse